English
AEFE

Angleterre




Daniella Birtley, Promotion 2010

J’étais élève au LFKL de 2008 à 2009, en classe de 1ère ES. Il s’agissait de ma première année à l’étranger, ma première expérience dans une nouvelle école ; ce qui, au début, m’était assez dantesque. Lorsque je dis ‘au début’, je veux dire bien sûr une semaine !
 
Au bout de mon année au lycée, je m’étais forgée des amitiés pour la vie. Ceci a finalement grandement contribué à la personne que je suis aujourd’hui, autant professionnellement que personnellement.
 
Ayant effectué mes études en Angleterre (BA (Hons) Visual Communication/Illustration à la Birmingham City University), mon parcours vers le monde de l’art commença au LFKL, avec l’encouragement de Madame Serreau, mon professeur de Français.
 
Aujourd’hui, je suis Illustratrice professionnelle basée dans le Royaume-Uni, et je garde toujours un merveilleux souvenir de mon année là-bas. Je suis arrivée au LFKL jeune fille timide et renfermée, mais je suis partie une personne ouverte d’esprit, confiante et prête pour de nouveaux défis. Merci LFKL pour une des plus belles années de ma vie !
 




Marie Tissier, Promotion 2010

Après une superbe année en Terminale ES au LFKL, mes bases en anglais et mon goût pour l’international étant renforcés, j’ai directement intégré une université anglaise, Lancaster University, au Royaume-Uni. J’y ai étudié la sociologie et le marketing pendant trois ans. Je ne voulais pas rentrer en France car je mesurais la valeur ajoutée que l’on possède lorsque l’on est soi-même étranger dans un pays. J’ai beaucoup appris pendant ces trois ans sur ma capacité à vivre et me débrouiller seule, et qui plus est dans une autre langue.
 
A la suite d’un stage à Paris, je me suis aperçue que le marketing n’allait pas être la voie que je continuerais à suivre, j’ai par la suite, après avoir passé 6 mois d’humanitaire au Népal, entamé un Master de Relations Internationales à la London Metropolitan University, pour compléter et réorienter ma formation. Il faut savoir qu’en Angleterre, il est plus facile de changer de voie sans devoir faire de diplôme ou formation complémentaire.
 
J’ai directement trouvé du travail à Paris, ville que j’ai appris à aimer en étant à l’étranger. Je travaille aujourd’hui depuis plus d’un an chez Business France, où je mets en relation des entreprises françaises en difficulté avec de potentiels repreneurs étrangers, dans le but de maintenir et développer l’emploi en France.
 
Je pense que je repartirai prochainement assouvir mes envies d’ailleurs amorcées par ma première expatriation en Malaisie il y a maintenant 8 ans…

France




Alexia Hennaut, Promotion 2009

Née en Belgique, mais vécue 7 ans en France, j’ai rapidement intégré une école et une scolarité française.
J’ai eu la chance par la suite de vivre en Allemagne pendant 2 ans à Francfort, puis 5 ans en Malaisie.
 
Après avoir passé mon Baccalauréat de Littérature au LFKL, j’ai effectué ma première année d’étude à Monash University, une université Australienne à Kuala Lumpur.
 
L’année suivante je suis rentrée en France pour intégrer une école de communication (l’ISCPA) à Paris. J’y ai découvert l’univers des médias (relations publiques, la sphère du digitale, la publicité, la production et l’évènementiel). J’ai eu des cours théoriques de marketing, de langues, de PAO (Photoshop, Indesign, Illustrator), de branding, de community management et beaucoup de compétition en agences (cours pratiques en groupes de travail).
 
Nous devions en équipe présenter des plans de communication complet à des agences extérieures afin de les aider à améliorer leur communication interne et externe.
 
Tombée amoureuse de la Malaisie, j’ai décidé d’y revenir chaque année en stage (pour 6mois) pendant mon master à l’ISCPA. Je les ai tous effectués dans des entreprises internationales différentes et en agences locales à Kuala Lumpur.
Grâce à ces multiples expériences dans divers domaines en marketing et en communication, j’ai pu comprendre ce qui me plaisais le plus : promouvoir une entreprise, un service ou un produit à travers des outils originaux, créatifs et variés qui nous sont aujourd’hui encore plus accessible via le web, les réseaux sociaux et le digital !
 
Enfin, après avoir été étudiante au Lycée Français de Kuala Lumpur pendant plusieurs années, je suis aujourd’hui devenue responsable marketing du LFKL !
 




Quentin Meunier, promotion 2007

Bonjour, pour ma part j’ai eu la chance de vivre dans plusieurs pays en Allemagne pendant 6 ans et 4 ans à Kuala Lumpur. Changement radical de culture et pays, les gens sont tellement accueillants, la culture est vraiment incroyable.

Je suis aujourd’hui diplômé de l’ISEG Paris d’un master (Bac +5), offrant des cours de gestion, de langues, de comptabilité et de marketing. Mon premier cycle était à dominante de marketing stratégique. Je suis parti en Irlande pour mon Bachelor à la Dublin Business School (DBS) et pour un MBA en commerce international. Je me suis orienté vers l'IT car j’aime le côté technique, de plus l'Irlande est la Silicon Valley Européenne.

Je travaille maintenant à Paris pour un éditeur de logiciel et suis responsable du business développement dans deux pays.

Si je devais donner un conseil, profitez au maximum de cette double culture si riche, mélangez-vous et rencontrer des gens. Mes plus belles amitiés datent de la Malaisie.
 
 



Homère Faivre, promotion 2009

Né en France, mais grandi en Malaisie, j'ai effectué la totalité de ma scolarité au Lycée Français de Kuala Lumpur, ou j'ai été diplômé d'un Bac S en 2009.

J'ai ensuite décidé d'intégrer une grande école d'ingénieur post BAC, l'INSA de Lyon, n'étant pas très certain de la spécialisation, ou de l'emploi qui me plairait. Ce cursus m'a permis de fonder une base théorique dans plusieurs sciences de l'ingénieur (informatique, physique, chimie, maths) avant de me spécialiser dans les Télécommunications, domaine qui m'a intéressé de par son omniprésence dans notre vie de tous les jours !

J'ai eu la chance par cette formation d'effectuer des échanges et stages a l'étranger (Japon et Chine), et après avoir reçu mon diplôme d'ingénieur en 2014, j'ai embarque sur une mission VIE (volontariat en entreprise) de deux ans à Tokyo, ou je travaillais comme ingénieur technico-commercial, avec pour objectif principal de mettre en place un bureau de représentation d'une PME Marseillaise spécialisé dans le développement logiciel multimédia.

A travers mon cursus, j'ai pu vivre des expériences très différentes qui m'ont ouvert l'esprit et appris à travailler dans des environnements variés. Après deux ans de mission, et malgré une offre d'emploi en CDI, j'ai décidé d'élargir encore plus mes expériences en traversant l'Asie en vélo, suite à quoi je serai surement à la recherche d'un emploi !




Bob Awalludin, promotion 2010

Après avoir effectué ma Terminale ES au LFKL voici mon parcours :

BTS Commerce International en alternance :

Employé en tant que Technico-Commercial / Export Assistant chez Novintiss SAS, La Rochelle, France. Service Export. Nombreux déplacements professionnels principalement en Europe et au Moyen Orient.
Secteur : négociant géotextile / murs végétaux

Master Commerce International, école de commerce ECE INSEEC, Bordeaux :

4 mois à San Francisco, programme International Entreprenariat et Digitale. 10 mois de stage en entreprise : Groupe Uni Packaging, Vienne, Autriche, employé en tant que Sales Administrator / Raw Material Purchaser.
Nombreux déplacements en Europe et Europe de L’Est.

Secteur : Industrie de l’emballage alimentaire flexible.

Actuellement :

Contrat VIE (2 prochaines années) chez Uni Packaging, Autriche.

Missions :

Administration des ventes
Achat / Approvisionnement matière première
Gestion de production
Logistique / Transport
Qualité
Contrôle de gestion

Mes années passées à KL resteront parmi les plus belles années de ma vie !

Je suis impatient de revenir prochainement.

 




Suzy Wong, Promotion 2015
Après un BAC S au LFKL (promo 2014/2015), j'ai intégré l'ENSAAMA (Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d'Art) à Paris 15e en MANAA (Mise A Niveau en Art Appliqué) où j'ai pu découvrir de nombreux domaines artistiques que ce soit dans les arts appliqués que dans les arts plastiques (cours de volume, de couleurs, de dessin, de croquis de nu, modelage...etc).
 
A la suite de cette année de préparation, j'ai intégré la section Design Graphique en option médias imprimés toujours à l'ENSAAMA. Ayant terminé cette 1ère année de BTS début mai, je suis actuellement en stage en entreprise aux côtés d'un graphiste indépendant. Ce stage me permet d'intégrer la 2e année de BTS, en présentant mon rapport de stage à un jury à la rentrée 2017.
 
En ce qui concerne l'entrée dans cette école et le rythme de travail : l'acceptation en MANAA à l'ENSAAMA se fait via APB sur dossier scolaire uniquement (d'autres écoles d'art appliqué comme Duperré ou Estienne acceptent les candidats par dossier scolaire, puis par entretien et présentation d'un dossier graphique). Sur 1000 demandes de candidature, ils n'acceptent que 120 élèves (4 classes de 30).
 
Pour l'entrée en BTS, l'admission se fait sur APB via dossier scolaire. Si la candidature est retenue, l'élève passe un entretien devant un jury en présentant son dossier artistique. En ce qui concerne la section Design Graphique, 200 élèves sont retenus pour passer les entretiens et seulement une cinquantaine intègrerons la section en 1ère année (41 en médias imprimés et 13 en médias numériques).
 
Contrairement à ce que pense la plupart des étudiants, les études en arts appliqués ne sont pas de tout repos... Le rythme est très soutenu et les professeurs très exigeants sur la qualité et la quantité de travail à fournir tout au long et en fin de projet. Cela nous apprend à être autonome, à accepter la critique et à mieux s'organiser. Il n'est pas rare de faire une nuit blanche afin de terminer un projet pour le lendemain.
Heureusement, l'établissement et les élèves sont très sympathiques et le BDE organise régulièrement des soirées étudiantes et des évènements (concours, marché de Noël des créations des étudiants, conférences, WEI).
 
De plus, de nombreuses sections existent à l'ENSAAMA, ce qui permet de découvrir et de travailler avec d'autres domaines artistiques.
 
Vous trouverez quelques-uns de mes projets sur ce lien : http://portfoliosw.tumblr.com/
 




Roukhaya Hassambay, Promotion 2015

Hello !
 
Etudiante au campus Europe-Asie de Sciences Po Paris au Havre, je viens de terminer ma deuxième année au collège universitaire. C’est avec beaucoup d’émotions que je quitte Le Havre où j’ai passé deux superbes années, intenses et enrichissantes, autant du point de vue académique que personnel. J’y ai appris la complexité géopolitique de notre monde et les enjeux qui en découlent. Touchant aux matières comme le droit, l’histoire, la sociologie ou la sciences politique, c’est dans la filière économique que j’ai choisi de me concentrer en deuxième année. L’active vie de campus, caractérisée par la diversité culturelle, m’a permis de goûter à la danse Bollywood, Coréenne, au Kung-fu et même de participer à une comédie musicale !
 
Afin de finir mon cursus au collège universitaire de Sciences Po, je me prépare désormais à passer une troisième année d’échange à Séoul pour de nouvelles aventures.
 
Si, comme moi, vous éprouvez un intérêt pour les sciences sociales et vous souhaitez vous donner le temps de réfléchir à votre carrière après la Terminale, Sciences Po est fait pour vous ! Foncez !
 



Orlane Deniel, Promotion 2012

 

J'ai eu l'opportunité d'étudier au LFKL de la 2nde à la Terminale. Je me rappelle des petites classes en L, mais surtout des liens qui nous unissaient. Après avoir décroché un bac L en 2012, j'ai directement intégré l'Ecole supérieure de journalisme de Paris (ESJ), un des rares établissements du milieu à accepter des candidats en post-bac.

Cette licence est composée de 2 années de formation aux médias principaux : Télévision, Radio et Presse écrite. L'enseignement est très pratique : un peu de théorie en cours, puis on part sur le terrain filmer, interviewer, "prendre la température" d'un fait d'actualité. Pour ça, la ville de Paris ne manque pas de sujets.

Pour la 3ème et dernière année à l'ESJ, l'étudiant choisit sa spécialisation : pour moi, ça a été la Presse écrite. J'ai alors multiplié les stages dans les journaux, les magazines et le web. J'ai écrit des articles sur la musique, la santé, l'économie sociale, les sujets locaux... Les stages et le terrain quotidien nous permettent d'appliquer tout de suite les méthodes vues en cours, telles que la brève, le reportage ou le portrait.

Le fait d'avoir fait sa scolarité dans un lycée français à l'étranger a un réel poids dans un CV. Face à mes recruteurs, cela a toujours été gage d'ouverture d'esprit, facilité d'adaptation, et maîtrise certaine de l'anglais.

Après 5 ans de vie à Paris, je crois que c'est un prolongement idéal à la Malaisie : la population y est multiculturelle aussi, et les rencontres, constantes. Il arrive parfois de courir après l'emploi idéal, mais c'est aussi au lycée qu'on apprend la persévérance. Aujourd'hui, ma formation journalistique étant terminée, j'entends bien repartir à l'étranger au plus vite pour m'y installer !

 




Jonathan Hennaut, Promotion 2011


 
J’ai eu la chance de passer 4 ans de ma vie à Kuala Lumpur, pendant lesquels j’ai été au Lycée Français de Kuala Lumpur, de la 4ème à la Première. Après avoir terminé ma Première S au LFKL, j’ai obtenu un Bac S OIB Spécialisé Mathématiques (Option Internationale du Baccalauréat) en banlieue Parisienne.
 
J’ai ensuite intégré l’IÉSEG, 6ème meilleure école de commerce en France et 17ème meilleur Master en management du monde (selon le Financial Times). Au sein de cette école de commerce, j’ai peu acquérir les bases théoriques dans de nombreux domaines: mathématiques, économie, marketing, comptabilité, droit, finance, statistiques etc. L’école m’a aussi permis d’effectuer un an d’échange à l’étranger, à Séoul en Corée du Sud qui fut une expérience hors du commun, qui m’a grandement ouvert l’esprit sur la culture Coréenne et Asiatiques, après mon séjour en Malaisie.
 
J’ai aujourd’hui terminé ma première année de Master en Economie et Business International et commence un stage de césure en tant que Business Analyste dans l’entreprise numéro 1 de l’estimation immobilière MeilleursAgents.com.
 




Victoire De Linarès, Promotion 2011

Après avoir passé mon bac littéraire, j’ai commencé des études de langues, j’ai donc intégré la licence LLCE Espagnol à l’université de Versailles Saint Quentin en Yvelines. Pendant trois ans, j’ai étudié l’histoire, la littérature, la conjugaison espagnole et autres matières en rapport avec cette langue ! J’avais aussi d’autres cours en option comme par exemple l’anglais, l’histoire moderne et la littérature française.
 
Suite à ça, je voulais plus orienter mes études vers le tourisme. Je suis donc partie vivre à Aix-en-Provence et j’ai commencé mon année de Bachelor spécialisé Travel puis mon MBA spécialisation Voyage d’affaires à l’ESCAET. Cette école m’a donné les connaissances liées au tourisme : les différents acteurs, l’évolution du tourisme, mais aussi dans d’autres domaines tels que le marketing digital par exemple. J’ai également eu la chance de faire deux stages, le premier au sein du siège d’un groupe hôtelier : Maisons & Hôtels Sibuet à Megève en tant qu’assistante commerciale. Mon rôle était de préparer la saison d’hiver et de faire la promotion des différents hôtels auprès des partenaires (TO, agences de voyages…). J’ai effectué mon second stage dans une DMC (entre l’agence de voyage et agence d’évènementiel) à Cannes. Je m’occupais de préparer les séjours pour des évènements d’entreprises : hôtels, transferts, activités à faire et aussi préparation de soirée de gala. Le tout en assurant la promotion de la Cote d’Azur auprès des partenaires étrangers.
 
Aujourd’hui, je travaille chez un Tour Opérateur, Terres Lointaines, je suis conseillère Voyages et je me charge de plusieurs destinations : L’Ecosse, Irlande, l’Islande, la Norvège, la Russie et le Costa Rica ! Je réceptionne et traite les demandes (recherche de vol, hôtel, transferts, les activités...), je m’occupe aussi de la production, en remettant à jour les programmes.
 
Depuis 2011, je suis restée 3 ans en région parisienne et 2 dans le sud avec des périodes à Megève et à Cannes, et depuis septembre je vis à Paris et je m’y plais beaucoup. La vie est super ici, il y a beaucoup de choses à faire, pas mal d’évènements assez cool ! C’est vrai que parfois Kuala me manque, j’ai passé 4 super années dans ce pays.
Malaysia Boleh J
 




El-Mehdi Amaziane, Promotion 2009

Je suis arrivé au LFKL en 3ème, après avoir été élève dans deux autres Lycées français à l'étranger au Maroc et aux Etats-Unis avec mes parents diplomates.
 
J'ai eu mon brevet et mon baccalauréat filière S au LFKL suite à quoi j'ai ensuite décidé de faire des classes préparatoires scientifiques (maths sup/spé) pour préparer les concours d'entrée aux écoles d'ingénieur.
 
Avec un grand intérêt pour la finance, j'ai également candidaté pour des écoles de commerce et j'ai fini par intégrer l'EDHEC en 2011 où je me suis spécialisé en Finance d'entreprise.
 
J'ai effectué plusieurs stages à Londres en conseil en stratégie d'entreprises et en banque d'affaires mais, après avoir été diplômé, j'ai refusé deux offres de CDI en banque pour rejoindre Amazon.com dans sa filiale française à Paris. J’y travaille depuis bientôt 2 ans en tant que Business Analyst, et je considère actuellement plusieurs mutations en interne dans d'autres filiales d'Amazon à l'étranger (Londres, Sydney, Seattle, Sao Paulo, etc)
 




Christine Liu, Promotion 2008

Salut ! Je m'appelle Christine et je suis arrivée au LFKL l'année où l'école a emménagé à Segambut ! En 2005 on était une toute petite dizaine en 2nde. En Terminale j'étais la seule en allemand et il n'y avait qu'un seul élève en L.

Après tout ce temps je suis encore capable de chantonner l'air de la sonnerie et l'appel du muezzin le mercredi pendant les devoirs sur table !

Aujourd'hui j'habite aux Pays-Bas où je travaille en e-Commerce pour Heineken. Après la Malaisie j'ai étudié en France à l'ESCE en Master Commerce International/spécialisation en Marketing (cours de brand management en particulier qui étaient supers) et ensuite j’ai effectué mon Mastère spécialisé en stratégie à l'ESSEC. C’était une année géniale, des cours variés étaient donné par pleins de professeurs de profils différents : ingénieurs/droit/pharma etc…

Mais depuis mon passage à KL je n'ai jamais vraiment réussi à me détacher du goût pour l'étranger.

Je continue à passer par KL pour visiter mes parents qui y habitent toujours et dites-vous qu'après 10 ans on y retrouve toujours des personnes de la promo ! Le LFKL c'est une vraie petite famille... Je vous souhaite d'y vivre plein d'émotions fortes et de vous servir de votre temps passé là-bas comme un tremplin dans votre vie !